Le(s) visage(s) de Franck

VENDREDI 20 AVRIL à 20h00 – Complet

SAMEDI 21 AVRIL à 20h00 – Complet

DIMANCHE 22 AVRIL à 19h00

 

Ils en parlent :

« Une pure merveille d’écriture. Un brûlot sur le monde du travail et ses aliénations. » Télérama

« Une heure d’intelligence, de drôlerie noire, de lucidité sur l’homme social contemporain » Zibeline

« C’est un cœur sensible que le cynisme protège sous un costume d’homme moderne et une distance apparente. » Charles-Eric Petit

 

Franck est un individu contemporain qui souffre de cynisme. Franck n’a pas de travail et a pourtant fait tous les métiers. Il refuse de se laisser prendre au jeu. Franck, en tant que problème, n’arrive pas à se résoudre. Franck partage une étymologie avec affranchi et avec franchise. « L’affranchi » est cet individu entre deux états, entre esclave et homme libre, entre homme émancipé et aliéné social. Quant à « la franchise »… est-ce qu’il viendrait à l’idée de quiconque de dire ce qu’il pense vraiment ?
Pour parler de ce personnage, Charles – Éric Petit a mené un véritable travail d’enquête, suite à la commande d’écriture passée par La Cité-espace de récits communs à Marseille, autour de la thématique de la crise. Son texte est construit comme un manifeste, dont les envolées littéraires et la ferveur contestataire ne sont pas sans évoquer un Léo Ferré. Un dispositif suit, de l’intérieur, l’évolution du personnage travaillé par l’acteur. On entend sa voix et ses pensées. On voit une icône pop subversive, mais, tout fantasme abandonné, ce n’est qu’un « client » comme les autres qui dénude ses pensées.

Créée à Marseille en 2005, la Compagnie l’Individu travaille essentiellement à partir de textes écrits et mis en scène par Charles-Éric Petit.

Écriture et mise en scène : Charles-Eric Petit / Son : José Amerveil / Création lumière : Yann Loric
Avec : François-Dominique Blin
Durée : 1h

 

Tarif  12 € (Tout public, Enfant à partir de 12 ans) et 8 € pour les Enfants.

 

Réservation

Image de scène

François-Dominique Blin